Accès des populations africaines à l’électricité: une urgence, des solutions

 

“L’accès à l’électricité signifie être en mesure de vérifier si quelqu’un est malade , sans avoir les mains occupées avec une lampe de poche”, Docteur dans un centre de santé en milieu rural, Guinée

Le taux d’électricité dans le monde est de 80%, mais il n’est que de 30% en Afrique, où près de 600 millions d’habitants sont aujourd’hui privés d’électricité, notamment en milieu rural.

Certains pays, comme le Libéria, souffrent d’un taux d’accès à l’électricité quasiment nul, quand d’autres pays abritent des inégalités criantes. Au Sénégal par exemple, si le taux d’accès monte à 90% à Dakar, la capitale, il s’approche de zéro en zone rurale et à seulement 50 kilomètres.“Quand les enfants préparent leurs examens , nous leur donnons un kit pour qu’ils puissent réviser”, Chef local , Gabon

Une fois la nuit tombée, c’est donc la majorité du continent qui se retrouve enfouie dans l’obscurité. Les femmes africaines mettent bien plus de temps à accomplir leurs tâches quotidiennes basiques, et les enfants qui les aident n’ont pas la possibilité d’étudier le soir. Les délestages et la cherté des sources d’énergie alternatives traditionnelles tels que les générateurs limitent aussi la productivité et la rentabilité des entreprises africaines, et constituent un frein à l’emploi. Une PME avec une dizaine de salariés peut dépenser jusqu’à 300 mille francs CFA de gasoil par mois pour alimenter un groupe électrogène, et ceci en plus de sa facture d’électricité.

« Cela a vraiment renforcé la solidarité et les liens sociaux . Avant de panneaux solaires , tout le monde l’habitude de rentrer à 19h00, maintenant nous pouvons nous rassembler et discuter ensemble”, un habitant, Olosho-Oibor, KenyaL’énergie est un préalable au développement. Elle est incontournable pour bâtir la croissance inclusive et accélérée du continent. Elle conditionne la capacité de l’Afrique à déverrouiller pleinement ses potentiels et à améliorer les conditions de vie de ses populations.

Plusieurs solutions existent et ont déjà prouvé leur efficacité. Les fondateurs d’Akon Lighting Africa sont persuadés que leur mise en œuvre doit être élargie et accélérée. Pour y parvenir, le programme d’Akon Lighting Africa repose sur le déploiement de trois dispositifs solaires : des lampadaires destinés à l’éclairage public, des micro-centrales solaires pour l’utilisation communautaire, et des kits de raccordement à l’électricité domestique.

Accès à l'électricité - Monde

Accès à l'électricité - Afrique