Trois hommes engagés pour une même mission : démocratiser l’accès à l’électricité

 

Ayant tous deux grandi au Sénégal, à Kaolack, une ville dépourvue d’accès à l’électricité, Akon et Thione Niang, co-fondateurs de Akon Lighting Africa avec Samba Bathily, tirent leur engagement des souvenirs de leur enfance où ils ont personnellement expérimenté les difficultés d’une « vie sans lumière ».

« A mon époque, pour étudier, c’était avec une seule bougie pour toute la famille. Je veux m’assurer que les écoliers n’aient plus à travailler dans ces conditions », Thione NiangLeur réflexion débute en septembre 2013, à Washington DC, lorsque tous les deux, ils songent à la meilleure manière de contribuer concrètement à la transformation de l’Afrique. Quelques semaines plus tard, ils s’accordent sur une priorité, l’investissement dans le secteur de l’énergie, en particulier en milieu rural et péri-urbain, car celle-ci est bien le préalable à tout le reste – éducation, santé, et développement économique.

Reste à concrétiser l’idée, ce qui se fait rapidement grâce à l’arrivée dans ce projet de Samba Bathily, entrepreneur malien spécialisé dans l’énergie solaire, partageant les mêmes convictions qu’Akon et Thione Niang et capable de développer des solutions pertinentes via son entreprise SOLEKTRA INT, spécialiste de la fourniture de matériel solaire. Finalement, la croisée de réseaux, d’expériences et d’expertises internationales a permis aux trois hommes de faire naître en février 2014 ce projet ambitieux au service du développement du continent et de ses jeunes – qui peuvent alors devenir maîtres de leur destin.

Depuis, les trois fondateurs se mobilisent sans compter pour engager des partenariats gagnant-gagnant avec les Etats africains et poursuivre l’extension et l’impact de l’initiative.

Déjà présent dans 11 pays, Akon Lighting Africa vise à s’étendre sur tout le continent, pour élargir l’accès à l’électricité en milieu rural et péri-urbain.