0
Millions d’Africains n’ont toujours pas accès à l’électricité

Aujourd’hui, 600 millions d’Africains n’ont toujours pas accès à l’électricité, notamment en milieu rural.

Dans de trop nombreuses régions d’Afrique, l’activité économique de nuit est quasi inexistante. Les femmes perdent énormément de temps dans l’accomplissement des tâches les plus élémentaires, ce qui rend leurs journées peu productives. Les enfants qui aident dans ces tâches n’ont pas la possibilité d’étudier sous un éclairage décent le soir ou alors font leurs devoirs à la lumière de la bougie dont le coût est difficilement supportable pour les parents. Dans le même temps, faute d’électricité, plus de 3,5 millions d’Africains décèdent chaque année de pollution interne ou suite à un incendie causé par l’utilisation de combustibles solides nocifs et onéreux.

Face à ces défis, Akon Lighting Africa souhaite apporter une réponse concrète à la crise énergétique du continent et construire le futur du continent africain. Cette initiative, lancée en février 2014 par l’artiste international Akon, le leader Thione Niang et l’entrepreneur Samba Bathily, poursuit un objectif clair : électrifier les villages africains par une solution solaire innovante, propre et accessible.

« L’électricité, c’est plus que de la lumière. C’est pour nous un vrai changement au quotidien », Mère de famille, village de Yélimané, MaliEn moins d’un an, grâce à un modèle fondé sur le partenariat public-privé et un réseau développé/éprouvé de partenaires (parmi lesquels SOLEKTRA INT, SUMEC et NARI), toute une série d’équipements solaires de qualité, incluant des lampadaires, des kits communautaires et domestiques, ont été installés dans 14 pays africains.

« Grâce à l’électricité solaire, on peut enfin oublier le kérosène qui est dangereux pour la santé et très cher »Habitant, village de Thiambokh, SénégalRésultats, de nombreux villages, foyers, maisons communautaires, écoles et centres de santé en milieu rural ont été, pour la première fois, raccordés à l’électricité. Des emplois locaux, prioritairement destinées à la jeunesse, ont également été créés dans chacun de ces territoires, que ce soit pour l’installation ou la maintenance des équipements.

«  Je peux maintenant charger mon téléphone à la maison, et je n’ai plus à marcher des kilomètres ou à payer pour cela », Habitante, village, NigerLes résultats très positifs observés depuis le début du projet prouvent que pour résoudre la problématique de l’énergie, il est indispensable d’être sur le terrain et d’effectuer des actions concrètes. La feuille de route du projet Akon Lighting Africa correspond exactement à la vision de ses fondateurs, d’une Afrique où la réussite se vérifie par les résultats auprès même des populations concernées.